ZINEB ANDRESS ARRAKI

ZAA, nous livre une série de photo provenant de sa résidence d’artiste Smart5, effectuée début janvier 2021.

Née en 1984, Zineb Andress Arraki vit et travaille à Casablanca.
Diplômée de l’école speciale d’architecture de Paris, elle y rencontre son mentor et professeur Lionel Lemire, qui l’initie “à l’observation des irrégularités de la peau du monde”, dit-elle. Cette rencontre est le début d’un questionnement qui affinera son positionnement face au monde dans lequel elle vit. Son mémoire fin d’études Et si le noir fabriquait l’architecture ? est la genèse de son approche globale. Son projet mobilogyquestioningtheusual entamé en 2008 est une expérience quotidienne partagée sur les réseaux sociaux et prise par son téléphone. La démarche, singulière, « capture le quotidien, souvent monotone et fade, de la vie au XXIe siècle. Ce témoignage s’inspire du projet de l’écrivain Georges Pérec dans L’Infra-ordinaire par sa structure quadrillée, ses contraintes oulipiennes et son observation de la vie ordinaire. »
En 2013, elle est finaliste du concours “Lmagana” pour les 100 ans de Guéliz à Marrakech. En 2014, elle est nommée au Paul Huff Award au FOAM en Hollande et fait son entrée au Musée d’art contemporain de Rabat le MMVI. En 2019, elle signe la scénographie de l’exposition Material Insanity au Macaal. Actuellement en résidence d’artiste SmART à bellwald en Suisse.

Site web Instagram

Mise a jour…
  • Votre panier est vide.